Bienvenue!

De quoi s'agit-il?

Un «Rapport des Citoyens» est élaboré par des citoyens ordinaires, sélectionnés au hasard par des bureaux d’inscription.

Les participants travaillent dans des «groupes de travail». Ceux-ci se composent de 25 personnes qui ont pour tâche de travailler pendant quatre jours sur des problèmes spécifiques d’intérêt général. Le travail est défini par une «commission», tandis que le programme concret et l’ordre du jour sont établis par une équipe indépendante de formateurs.

Un «Rapport des Citoyens» reflète les solutions proposées pour des problèmes d’intérêt général, élaboré par des gens de tous âges, des deux sexes et ayant des expériences sociales différentes.

Pendant quatre jours de travail, ils reçoivent l’information détaillée concernant le problème spécifique; ils en discutent en profondeur et arrivent à un consensus sur des solutions concrètes.

Cliquez à gauche pour recevoir plus d’informations. Vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail: info<nospam>@<nospam>citizens-report.com

Méthodes de participation

En appliquant des méthodes différentes, les citoyens, employés, clients et, de façon générale, les personnes intéressées par un problème spécifique, ont la possibilité d’influer des décisions les concernant.

Qui peut participer?

  • Au niveau de l’état et des municipalités
    • Citoyens
    • Employés
    • Personnes recevant des subsides ou d’autres groupes (étudiants, clients etc.)
  • Diverses organisations, par exemple des associations, des initiatives citoyennes, des groupes religieuses
    • Membres
    • Personnes recevant des subsides
    • Tous les citoyens
    • Employés
  • Dans les entreprises
    • Clients (et non-clients, par exemple pour le développement de produits nouveaux selon les demandes des consommateurs)
    • Personnel de l’entreprise

Il y a beaucoup de méthodes de participation. On peut aussi les combiner. Les «Rapport des Citoyens» n’ont pas pour but de remplacer les décisions du Parlement, des conseils, du gouvernement ou autres organisations en charge, mais de les compléter.

La politique devient plus démocratique en consultant les citoyens directement intéressés. Provenant des citoyens eux-mêmes, le «Rapport des Citoyens» propose des solutions qui sont largement acceptées. Jusqu’à présent l’expérience a montré que bien des propositions pouvaient êtres mises en pratique. Dans les entreprises, par exemple, la méthode peut faire aboutir plus efficacement des décisions qui sont également soutenues par les actionnaires.

Rapport des Citoyens

Il existe diverses méthodes de participation avec différents niveaux d’application dépendant du but spécifique.
Notre méthode a different caractéristique:

  • La sélection des participants faite au hasard assure que tous les groupes sociaux importants sont représentés.
  • Les participants travaillent dans des conditions sérieuses avec des horaires normaux; ils sont rémunérés et sont assignés à un travail bien spécifique.
  • Ils sont informés en profondeur par des experts. En outre, on les familiarise avec les opinions des représentants des associations et/ou des politiciens.
  • En conséquence, ils acquièrent en très peu de temps des connaissances considérables sur le domaine dans lequel ils travaillent. À la différence d’experts professionnels, ils ne sont pas influencés par des intérêts économiques personnels et à la différence des politiciens, ils ne s’inquiètent pas d’êtres réélus. De plus ils ne font pas partie d’une «école idéologique». Les membres de partis politiques sont rares parmi eux. Tous les intérêts individuels sont neutralisés par la méthode d’une sélection au hasard.
  • Normalement, les intérêts personnels n’ont pas d’influence.
  • Les participants prennent part à des groupes restreints, égalements électionnés au hasard pour discuter des problèmes et consentir aux propositions faites pour les résoudre. Les solutions sont ensuite présentées à tous les participants.
  • Chaque participant a ainsi la possibilité de ré-étudier les résultats à n’importe quel moment.
  • Les résultats sont condensés et publiés dans un «Rapport des Citoyens».
Gesellschaft für Bürgergutachten
Logo: gfb